Les Corps Déliés…cd

Il s’agit du journal des étudiants en médecine de Paris Descartes, géré par et pour les étudiants, qui paraît plus ou moins trimestriellement –  et oui 40 pages c’est long à mettre en page mine de rien !

cd frise Les Corps Déliés pourraient en fait être comparés à un doux repas qui bercerait les papilles, au fil des pages… De telle sorte que l’on en arrive à une dégustation rythmée, dans ce genre là : en entrée, les actualités de la faculté et des différentes missions de notre chère
AMPC ; en hors d’œuvre un dossier thématique – comme le Rêve ou l’Amour dernièrement – agrémenté de rubriques à la fois scientifiques (plus ou moins), médicales (plus ou moins), culturelles (pour mieux étaler la confiture) et sociétales.

 

« Je croirais vraiment à la liberté de la presse quand un journaliste pourra écrire ce qu’il pense vraiment de son journal. Dans son journal. »
Guy Bedos

frise cd

 

Pour le fromage, ce sera de la culture avec des bons plans ciné, musicaux, expositions etc, ainsi que des suggestions d’idées pour assouvir des désirs culinaires – il y a pas que le sexe dans la vie, la bouffe ça compte aussi ; et en dessert, on retrouve les récits de voyage des carabins partis à la conquête du monde, ou encore les témoignages de néo-médecins faisant découvrir

leur spécialité ô combien vénérée.
Enfin
, ça, c’est ce qu’il en est pour le moment. De toutes nouvelles rubriques sont en cours de développement, et vont bientôt voir le jour afin de surprendre les palais des petits lecteurs avec des saveurs inconnues !

cd équipe

Ainsi donc : Avis aux plumes talentueuses brimées par des QROCs au mot près et par le ronéotypage insipide – on sait qu’elles sont nombreuses-, aux petits rigolos amateurs de bonnes blagues (et à celles un peu plus border), aux conteurs d’histoires, aux passionnés d’anecdotes en tous genres, à ceux qui croquent la vie de P2-D1 à pleines dents, mais aussi aux croqueurs du 3ème art (oui un dessinateur attitré ce serait le rêve n’est-ce pas ?), aux cinéphiles à la critique bien trempée (cf groupe Petit Ciné AMPC sur FB), et à tout talent non homologué, rejoignez les Corps Déliés !

machine cd

Il s’agit de faire rêver, jouir, bouillir (et pleins d’autres verbes aux conjugaisons fumeuses)… N’est-ce pas une mission fabuleuse ?

La participation est ouverte à tous, de 7 à 77 ans, du bébé médecin en P2 à l’externe aguerri (voire même aigri hein, on ne juge pas), qu’elle soit spontanée ou plus régulière, les Corps Déliés seront ravis de découvrir de nouveaux talents et de permettre d’exercer la liberté d’expression de chacun ! – Art. 19 de la DUDH, 1948 (sisi)

« Un bon journaliste ne lit qu’un journal, le sien, et dans ce journal, il ne lit qu’un article, le sien. »
Emile De Girardin